Aden (6 mai 1998)

Une Fiac Vidéo

Jade Lindgaard

placeholder image

La première édition de la biennale de l'image s'installera aux Beaux-arts et à la Caisse des dépôts.

Photos, vidéos, installations, trente et un jeunes artistes internationaux exposent autour d'un thème inspiré de James Joyce :. « De très courts espaces de temps».
Avec notamment au générique :
Delphine Kreuter. La sensation de l'année dernière. Sa première exposition de photos à la galerie Alain Gutharc en septembre 1997 a séduit critiques et ... acheteurs. Une grand-mère, un Casimir, un couloir de métro : les petits rien du quotidien saisis par une artiste de 24 ans.
Marie Legros. Elle a marché sur les meubles de son appartement, inventé des chorégraphies de sacs plastiques, collé ses cheveux au mur et piétiné un tapis d'égout. Elle file ici la métaphore du thème de l'expo en associant un écran vidéo à un réveil.
Isabelle Lévénez. Avec une poésie étrange, cette artiste de 28 ans projette des personnages
ambigus sur les murs de villes. Hommes-femmes, femmes-enfants, muets-bavards : une famille d'êtres sans repères. Elle présente ici une installation en deux parties : Survie et Signaux de vie.
Rut Blees Luxemburg. La ville photographiée comme une aberration géométrique. Dépeuplé et sombre, un Londres de parkings défoncés et d'HLM lunaires.
Claudia et Julia Müller. Elles ont un an de différence et travaillent ensemble depuis presque six ans. Les soeurs Müller juxtaposent photos et dessins, dessinent aux murs et font parfois de la vidéo. En avant-propos de l'expo, Julia explique dans le catalogue : « Nous portons toujours les mêmes vêtements -marron et bleu clair, nous sommes assises sur une chaise, essayant de dessiner un collier sur ma peau. ( ... ) On veut juste faire des choses tout à fait normales. »
Franck Scurti. De son séjour à Chicago, il a rapporté une vidéo bruyante et rapide construite comme un jeu de flipper, le cerveau du spectateur faisant office de boule, dans les couloirs du métro de la ville.
Johan Grimonprez. La Caisse des dépôts présente en son espace du 13 quai Voltaire une vidéo hors norme (montrée l'été dernier à Beaubourg). Dial
H-I-S-T-O-R-Y, ou l'histoire des pirates de l'air et autres highjackings des années 60 à nos jours. Un faux documentaire fascinant et explosif.

J.L.

© Marie Legros M — 2022 — crédits