g/ un chutier

06/ se délester de soi

Se délester de soi
    prends garde que ton futur
          soit un habit où habiter
                         pas un costume
pas de renoncement
  se déprendre
    car pas de sens unique
      pas de
      dé_croire
les pluies marchent sur les vitres
                              à doigts de pieds
feutrée        la mer pleine enflée de désirs
   en supplément l’élan intarissable
trampolines de rires spontanés
    écossent avec fidélité
    le temps délavé des calendriers
  rondes bosses de pulsions vitales
                                         le chat un autre
                mais la même sage énigme
                    masquée sous la fourrure
          t’as enseigné tant de chose
t’as offert un miroir
auquel croire
l’ennui te tient lieu de sagesse
                           croitre aussi
se quitter emmurée et loin des autres
on s’est pas mal défendu
     une portion de liberté à habiter
  désert peuplé d’amitiés
de rêves
à faire passer entres les doigts
                    il est un peu tard
                    pour se reconquérir
                    tu ne trouves pas ?
        NoNoN                                       dit le chat
                                                                mais soi être à soi
                           reste impossible
                    tu as entendu en
                    premier
                    un possible

© Marie Legros M — 2022 — crédits